Coming up soon, for inquiry please contact us at

 

 

 

adrien@studioadret.com

We seek balance in production with craftmanship and industrial processes.

100 % made in france

in collaboration with 

Jouffre ~ upholstery / Lyon 

Fustemberg  ~ cabinetmaker / Nantes

Jim de Missolz ~ Locksmith / Paris 

Jerome Robbe ~ experimental artist / Arcachon

1927 géogr., Lar. 20e: Adret. Dans les Alpes, flanc d'une vallée orientée au midi. (S'oppose à ubac.) Terme prov. du sud-est, attesté en ce sens dep. ca 1300, V. de S. Honorat ds Rayn., V, 74 b : deves l'adreg del vinares [« vers le bon côté (exposé au soleil) du vignoble »], prov. mod. adré (adrech, adreit, adret) « côté d'une montagne exposé au midi » ds Mistral t. 1 1879, adré; topon. L'Adret (Isère), Les Adrets (Isère, Var), Longnon, Noms de lieux, 2740; cf. Suisse romande (Vaud., Valais, Fribourg) adrai « versant de la vallée tourné du bon côté; c'est-à-dire du côté du soleil », fréquemment topon. en cette région voir Gauchat-Jeanjaguet-Tappolet, Gloss. des pat. de la Suisse romande, s.v. À rapprocher de l'a. fr. es adroes de « en face de, face à », 1289, Autun ds Gdf. L'a. prov. adreg, prov. mod. adreit, adret est dans cet emploi dér. de l'adj. a. prov. adreg, adreit au sens de « qui est convenable, juste, bon », Rayn., V, 69 b littéralement donc : « le bon côté, c'est-à-dire celui qui regarde le soleil » opposé à envers (cf. Suisse adroit « endroit, bon côté d'une chose », Gauchat-Jeanjaguet-Tappolet, loc. cit.). À rapprocher de l'agn. destre « sud », (Baist ds Z. für Deutsche Wortforschung, IV, 1903, p. 262 : légendes de carte de géogr., Mich-Rayn., Itin., 138 : Ceste terre ki est a destre, ça est asaver devers le su) et du calabrais díestru « versant ensoleillé d'une vallée », Rohlfs ds Arch. rom., IX, 1925, p. 156.